Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 21:46
au milieu de 53 coureurs, il est rare de ne pas finir seul !

au milieu de 53 coureurs, il est rare de ne pas finir seul !

Ce dimanche 17 mai 2015, le temps est idéal pour courir. Le parcours de ce semi-marathon est vallonné, avec plus de 200m de dénivelés positifs, dans un mélange de chemins de terre et de route.

Je réalise un départ prudent, et me retrouve dans un petit peloton de 6 à 7 coureurs. Je laisse mener la course, dans un premier temps , car il va falloir bien la gérer. Cette distance, je ne l'ai pas encore réalisée cette année !

départ enmené par quelques anonymes !

départ enmené par quelques anonymes !

Puis au 5ème km, le train de course ralentit, ou plutôt, je me sens prêt à mener et à faire ma course. Je suis prêt à imposer mon rythme, d'ailleurs je fais vite le trou, et Christophe Conroix me rejoint. Nous sommes maintenant deux, pour en découdre. Et au vu de l'allure que l'on s'impose, nous n'avons pas d’inquiétude sur un éventuel retour de derrière.

Les km passent et se ressemblent. j'échange quelques mots avec Christophe, lui exprimant mon inquiétude, de pouvoir maintenir ce rythme jusqu'à l'arrivée.

Je connais tous ses résultats de courses, depuis ma première course réalisée en Creuse (Bététe, 2012). Et tout d'un coup, en plein effort, je me remémore son dernier chrono sur semi-marathon. C'était à Tulles, il y a seulement 2 mois, en 1h14min ! Un chrono improbable pour moi ! Ce ne sont pas des choses positives qui me viennent à l'esprit en pleine bataille ! Mais il me rassure, en me disant de tenir le plus longtemps possible...Nous continuons côte à côte.

passage du 11ème kilométre

passage du 11ème kilométre

Les foulées s'enchainent, jusqu'au 18ème km, je suis toujours placé aux côtés de Christophe. Puis il me prévient qu'il va allonger la foulée. Je commence à avoir les jambes lourdes. Je n'insiste pas pour le suivre et préfère gérer ma fin de course, dans l'objectif de réduire au maximum l'écart entre nous. La fin de parcours est montante, cela va augmenter la difficulté et l'espoir de le rejoindre ! Je n'ai rien pu faire pour gagner ce semi-marathon de Moutier-d'Ahun.

52 secondes me séparent du premier et prés de 3 min du 3ème.

Partager cet article

Repost 0
Published by chris - dans sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Chris Carpenter
  • Le blog de Chris Carpenter
  • : présentation de différentes activités sportives de plein air illustration de différents voyages à destination d'horizons lointains
  • Contact

Profil

  • chris
  • adepte des grands espaces, des voyages lointains, amoureux de la nature,...
ancien judoka chevronné (ceinture noire 3eme dan), pratique de la course à pied en compétition, du vélo de route, de la natation, de la PPG...
  • adepte des grands espaces, des voyages lointains, amoureux de la nature,... ancien judoka chevronné (ceinture noire 3eme dan), pratique de la course à pied en compétition, du vélo de route, de la natation, de la PPG...

Pages

Liens