Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 06:00
Victoire sur les foulées oranges de Saint Christophe (23)

Comment passer d'une course de 43 000 à 70 coureurs ? et bien en faisant une course nature de 14 km en Creuse, trois semaines après le marathon de Paris !

Quel plaisir de recourir en pleine nature et de retrouver les chemins et la belle forêt de chabrière, avec ses portions pentues.

Je l'ai pourtant hait cette forêt, car mes jambes n'étaient pas préparées pour ce type de parcours. Je venais de passer plus de deux mois d'entrainement sur le bitume et le plat pour réaliser le marathon de Paris. Ensuite il a fallu récupérer pendant une semaine, et se remettre au footing sur une autre semaine. L'entrainement en forêt, n'a été que de courte durée, juste avant cette course.

Victoire sur les foulées oranges de Saint Christophe (23)

Je réalise un départ prudent, car la pente se présente très vite. L'avantage d'une telle course, est de connaitre presque tous les coureurs. Je reste au contact des premiers, où les coureurs du 8 km imposent un train assez rapide. Je m'accroche dans la première partie de course, sans trop subir, mais le cardio est montée très haut. Je ne me sens pas prêt à assurer la tête de course.

Puis vient la bifurcation 8 km - 14 km, nous nous retrouvons à deux avec Rémi D, sur le grand parcours. Rémi continue à assurer un rythme soutenu. Mes jambes répondent bien sur ces portions accidentées, mais le cardio n'est toujours pas redescendu, pas habitué à ces changements de rythme. Je me dis que je suis en train de "manger mon pain noir". Je digère le départ rapide et j'espère que mon heure viendra par la suite.

Les km passent, le duo de tête que je forme a creusé l'écart sur les poursuivants. Je pense à m'échapper, mais je ne suis pas assez fort et confiant sur mes aptitudes sur ce type de parcours, très gras et pentu, qui me pompe pas mal d'énergie. En plus, j'ai à mes côtés un spécialiste du trail, il ne va rien lâcher...

Puis arrive une portion, avec une multitude de pontons en bois à franchir, toujours dans cette forêt de chabrière, qui ne laisse pas pénétrer le soleil, pourtant bien présent. Rémi glisse, une première fois, je l'aide à se relever, il n'y a pas de mal. Je redouble de prudence sur ces passages. Puis Rémi glisse de nouveau sur un autre ponton, sans mal. Je sens un manque de vigilance de son côté. A la sortie des pontons, j'ai complétement récupéré de ce début de course, nous atteignons les 8 km de course.

A la fin de ces pontons, Rémi a baissé le rythme, je me dis que 6 km à réaliser seul n'est pas insurmontable, je reprends le rythme de début de course et creuse l'écart. Je sais pourtant que j'en ai pas trop en réserve, je fais un petit coup de bleuf, mais je suis confiant sur mes capacités à lui résister. Les km passent et d'autres pentes raides me font du mal. J'ai peur qu'il revienne sur moi sur les montées, et me retourne sans cesse ! Je sais que cette fin de parcours sera plus à mon avantage car elle est descendante. Je ne suis pas très confiant, car Rémi est toujours à quelques mètres de moi. Mais je vais maintenir cet écart d'une trentaine de secondes, durant toute cette fin de parcours. Je connais bien cette fin de course, j'ai déjà gagné l'année dernière, devant Rémi d'ailleurs !

Finalement, je finis cette course avec 40 secondes d'avance sur Rémi, comme l'année dernière, en 1h00'47", soit à 13,8 km/h, avec pas loin de 400 m de dénivelés positifs.

 

Victoire sur les foulées oranges de Saint Christophe (23)

Partager cet article

Repost 0
Published by chris - dans sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Chris Carpenter
  • Le blog de Chris Carpenter
  • : présentation de différentes activités sportives de plein air illustration de différents voyages à destination d'horizons lointains
  • Contact

Profil

  • chris
  • adepte des grands espaces, des voyages lointains, amoureux de la nature,...
ancien judoka chevronné (ceinture noire 3eme dan), pratique de la course à pied en compétition, du vélo de route, de la natation, de la PPG...
  • adepte des grands espaces, des voyages lointains, amoureux de la nature,... ancien judoka chevronné (ceinture noire 3eme dan), pratique de la course à pied en compétition, du vélo de route, de la natation, de la PPG...

Pages

Liens