Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 15:02

Ce 11 décembre 2016, je décide, avec Cyrille un coureur du Lac, de courir un 10 km labellisé, dans l’Indre, réputé roulant. Une occasion de juger mon état de forme du moment et de vérifier si mes entrainements sont toujours de qualités et suffisants.

La météo est idéale, pas de vent, la température est fraiche, sans être trop hivernale.

Vingt minutes d’échauffement avec Cyrille et puis il faut rejoindre le haut du viaduc de "Le Blanc", pour le départ.

Derrière cette ligne de départ, je sens la présence d’une masse importante de coureurs (plus de 300), dans laquelle se trouve forcément de nombreux coureurs aguerris.

Je suis très heureux de pouvoir faire ma dernière course de l’année ici, une très belle occasion de se faire plaisir, dans un département limitrophe, aux côtés de coureurs inconnus de nous.

Je me place juste derrière la ligne de départ pour ne pas être gêné dés le premier kilomètre, car l’espace n’est pas large sur ce viaduc. Je me sens détendu avant le coup de pétard, car je n’ai aucune pression de résultat, si ce n’est cet objectif personnel de courir sur la base de 3 min 30 au kilomètre.

Je suis dans l'allure dés le premier kilomètre et me retrouve dans un groupe de 4 autres coureurs. Ce petit peloton coure à allure régulière et respecte l'allure fixée. Cela me convient très bien.

Récit d'un 10 km FFA !

Je reste à l’abri dans ce groupe, je n’ai pas de scrupule car je suis entouré de séniors, tous dans la force de l’âge ! D’ailleurs il n’y a pas vraiment de prise de relai dans ce groupe. Deux coureurs mènent et donnent le rythme. Je reste vigilant en restant bien positionné et attend que les kilomètres passent. Durant la course, aucun coureur ne reviendra sur nous et nous ne doublerons personne (une douzaine de coureur reste devant).

J’attends avec impatience les deux derniers kilomètres, car nous avons eu l’info que la fin se déroule en descente !

J’ai pensé à sortir du groupe car sur le 4ème et le 5ème kilomètre, nous avons perdu un peu de temps. Mais faire la course seul, c’est prendre le risque de ne pas tenir. Il faut mieux garder du jus pour tenter de finir plus vite.

Au septième kilomètre, j’accuse un peu le coup, le rythme du groupe est revenu à 3’30/km, je fais l’effort de rester au contact. J’attends le 8ème kilomètre pour pouvoir relâcher dans la partie descendante et refaire du jus avant le final.

Arrive le 8ème kilomètre, la partie descendante ne se présente toujours pas, je commence à être bien entamé ! je m’accroche encore au groupe qui a perdu deux coureurs. Nous sommes plus que trois maintenant et le rythme est encore de 3’30/km.

Au 9ème kilomètre, les parties descendantes commencent, et je peux récupérer sans baisser le rythme, derrière mes deux compagnons de route.

Dans ce dernier kilomètre, nous nous rapprochons du stade. Enfin nous entrons dans ce stade. Je sens que la fin est proche et prends la tête du trio, mais lorsque je porte mon accélération, je me rends compte qu’il faut encore parcourir le tour du stade !

L’arrivée est encore loin ! J’accuse le coup et les deux coureurs me repassent devant.

Récit d'un 10 km FFA !

Puis il ne reste que 200m, je donne tout ce qu’il me reste dans le moteur pour ne pas perdre le contact avec les deux coureurs.

A ce moment je pense encore au chrono que je me suis fixé et non à la place.

Nous finissons tous les trois au sprint. Le maillot vert terminera en tête, puis je passerai en deuxième position. Une seconde nous séparera tous les 3.

Récit d'un 10 km FFA !

Je réalise 35’02, un record personnel sur 10 km labellisé, améliore de 45 secondes le chrono de l’année dernière, avec une moyenne 17,12 km/h. La densité de coureurs à ce niveau m’a permis de me pousser dans mes retranchements.

Je n’ai jamais trop cherché à réaliser une performance sur 10 km, car je totalise un nombre à mon actif de 10 km labellisé de 5, sur 10 années de pratique de courses à pied en compétitions.

Je pense que je reviendrais à Le Blanc, pour me tester dans les prochaines années, car ce 10 km est très plaisant.

Partager cet article

Repost 0
Published by chris - dans sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Chris Carpenter
  • Le blog de Chris Carpenter
  • : présentation de différentes activités sportives de plein air illustration de différents voyages à destination d'horizons lointains
  • Contact

Profil

  • chris
  • adepte des grands espaces, des voyages lointains, amoureux de la nature,...
ancien judoka chevronné (ceinture noire 3eme dan), pratique de la course à pied en compétition, du vélo de route, de la natation, de la PPG...
  • adepte des grands espaces, des voyages lointains, amoureux de la nature,... ancien judoka chevronné (ceinture noire 3eme dan), pratique de la course à pied en compétition, du vélo de route, de la natation, de la PPG...

Pages

Liens